Article

Optimisation des périodicités (FD X 07-014) : 10 ans déjà !

Nous le savons depuis longtemps, une norme met très souvent plus de 10 ans à être réellement utilisée. Nombreux sont les exemples pour lesquels s’impose cette règle …

Cette année 2017, et plus précisément le 18ème Congrès International de Métrologie qui ouvrira ses portes le 19 septembre prochain au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris, sera pour Deltamu l’occasion de fêter un événement qui a marqué son histoire : la sortie, en 2006, du fascicule FD X 07-014 qui traite de l’optimisation des périodicités d’étalonnage. 10 ans après sa sortie, ce fascicule ne déroge pas à la règle : il s’immisce enfin dans les « stratégies Métrologie » des entreprises. Probablement poussés par la course parfois effrénée aux économies, les responsables Métrologie s’intéressent à cette question traitée jusqu’à aujourd’hui bien (trop) souvent de façon assez arbitraire : Comment choisir une périodicité, au juste nécessaire ?

Dès 1999, pour son premier Congrès International de Métrologie, Deltamu proposait, en conférence orale, la méthode qui permet de traiter les instruments « mesureurs ». Il s’agissait de définir une relation, légitime intuitivement, entre « périodicité » et « poids de l’instrument dans l’incertitude (RPER) ». En 2001, Deltamu récidive et propose une stratégie pour les instruments dont on peut observer la dérive au cours des étalonnages successifs. Un peu comme l’assureur imagine ce qui peut se passer « au pire » chez ses clients en fonction du passé, l’analyse permet de définir le comportement « au pire » d’un individu dans un périmètre donné et d’appliquer « ce pire » à chaque individu dudit périmètre.

En 2006, l’AFNOR publie le fascicule FD X 07-014 qui normalise ces 2 méthodes. Elle y ajoute, en annexe, la méthode OPPERET à laquelle Deltamu a également activement participé dans le cadre d’un groupe initié à l’époque par M. Gilbert Brigodiot, de la société E.A.D.S.  Si cette publication est une reconnaissance indéniable de la pertinence des méthodes proposées par Deltamu, nous savions à l’époque qu’il nous faudrait patienter longtemps, au moins 10 ans, pour qu’elles finissent par pénétrer le monde industriel. Le temps ne passe pas vite pour les précurseurs, c’est ainsi, mais il finit, et c’est heureux, par passer …

Cela fait donc maintenant près de 20 ans que Deltamu met en œuvre au quotidien ces méthodes dans le cadre de la gestion optimisée de parcs d’instruments de mesure qu’elle assure pour ses clients. De Leroy Somer, notre premier client (2001) à Johnson&Johnson (2017),  Deltamu s’est forgé une solide expérience du sujet, avec plus de 200.000 calculs et plus de 70 parcs d’instruments gérés.

De 1999 à 2017, ces 18 années nous ont appris les limites et les conditions optimales d’utilisation. Nous saurons faire part de cette expérience lors de la prochaine révision du FD X 07-014, qui ne saurait tarder…

Mais pour que l’industrie ne manque pas ce virage, et sans attendre la révision du FD X 07-014, nous avons imaginé de proposer à tous ceux qui se lancent dans l’aventure des périodicités calculées une expertise gratuite de leur code de calcul et de leurs paramétrages, que ce soit depuis une feuille Excel, une application interne ou un logiciel du marché. Ainsi, et à l’occasion de ce 18ème congrès, qui marque la première année de son concept de Smart Metrology, Deltamu assure en quelque sorte « le service après-vente » de ce qui peut être considéré comme son « bébé ».

1 an, cela vaut bien une petite bougie !

En passant simplement discuter de cet anniversaire sur notre stand G30, entre le 19 et le 21 septembre, nous nous engageons à vérifier vos calculs réalisés selon les méthodes de la FD X 07-014 ou à comparer les résultats obtenus par le biais d’autres méthodes (comme le RP-1 par exemple) et à  vous remettre un rapport d’expertise accompagné, le cas échéant des préconisations d’amélioration : une garantie pour vous, pour vos clients et vos auditeurs.

 

Nous sommes convaincus que la Métrologie, à l’heure du Big Data, ne peut pas se limiter à la gestion des vérifications des instruments de mesure. Pour nous, tout métrologue qui s’engage à gagner du temps mérite d’être soutenu, et nous le faisons avec bonheur !

 

 

theme by teslathemes